Articles

Affichage des articles du février, 2019
LE SCEAU SERA BRISÉE/FACE AU TITAN
I- Berlin, le 30 novembre 1950. Paul Himmelberg, 51 ans, marié, 3 enfants, a traversé la guerre en tant que cuisinier. Richard Seeman, 34 ans, marié sans enfant, a évité d'être envoyé au front grâce à l'influence des riches bourgeois et aristocrates pour lesquels il officiait en tant qu'astrologue et médium. Heinrich von Bundeslore, 39 ans, marié sans enfant, travaillait à l'ambassade belge avant d'être rapatrié à Berlin en 1944.
Tous trois vivent à Berlin mais font en sorte de ne jamais se croiser. Paul vit dans le secteur soviétique, Richard dans le secteur américain et Heinrich dans le secteur français. Ils ont fait exprès de s'installer dans des secteurs différents. Comme il faut montrer patte blanche pour quitter son secteur, ils s'épargnent cette peine et limite les risques de se rencontrer par hasard. En fait, ils ne se rencontrent qu'une fois par an, chaque 30 novembre. Là, ils se retrouvent dans le quartier d…
SOMBRE MAX / COLD CITY
Le sous-lieutenant Paul Chevalier réside actuellement à Berlin où il officie en tant qu'Agent de la R.P.A. Il a intégré celle-ci après que, libéré d'un camp de travail des plus secrets, il témoigna avoir servi de cobaye pour des expériences des plus étranges. Là, il affirma également avoir été témoin d'ouverture de « portes » entre les mondes. Loin de le croire fou, traumatisé par sa détention et les tortures dont il faut victime, les cadres de la R.P.A. prirent son témoignage au sérieux et, après recoupements, purent même lui confirmer qu'effectivement les nazis avaient eu des « contacts » avec les êtres vivant de l'autre côté de ces « portes ». Paul Chevalier ne sait pas pourquoi il a été choisi pour ces expériences. Il n'a jamais manifesté le moindre don, à l'inverse de ceux qui ont réussi à ouvrir ces portes. Il pense qu'il devait faire parti d'un échantillon « test ». Aujourd'hui, au sein de la R.P.A., il contribue …
BOIS-SAULE NIHILL
MON DESTIN FATAL Le Jugement : Devoir sacrifier les siens ; pour un idéal supérieur, une personne sacrifie un être proche. La Roue de la Fortune : Pour guérir son amour transformée en hérisson, une personne transforme les membres de sa famille pour en comprendre le processus.
CHASSER ET SE FAIRE CHASSER Quelque chose en a après moi. Je ne sais pas ce que c'est. C'est une présence invisible. C'est néfaste. Ça me traque. Ça joue avec moi un jeu malsain du chat et de la sourie. Moi aussi, je traque. Je traque les indices. Du plus loin que remonte mes souvenirs, je suis seul. Mais il est impossible que je l'ai toujours été. Je serais mort si personne n'avait pris soin de moi, si personne ne m'avait enseigné à vivre et survivre dans cette forêt. Pourquoi je ne me rappelle de rien ? Cette séparation, cette coupure, n'est pas sans signification. Le destin, ou autre chose, m'a coupé de ceux qui ont pris soin de moi pour une raison bien précise …
LE SCEAU SERA BRISE/ ECHOS FILANTS/ METEMPSYCHOSE
Je m'appelle Dwight. Je n'ai pas de nom de famille. En réalité, j'ai un numéro de série car je suis un être synthétique. Je ne suis pas un robot, ni un cyborg. Je ne suis pas non plus un clone. Je suis un être artificiel aux caractéristiques physiques légèrement modifiées. Il s'avère que les humains supportent mal les sommeils cryogéniques répétés. Or, la tâche qui m'incombe les rends nécessaires. En effet, à bord de la station Crowley-Hawking, j'alterne des cycles de sommeil et d'éveil plus ou moins réguliers et plus ou moins fréquent en fonction de l'activité régnant autour de la Singularité. De prime abord, la Singularité est un trou noir que rien ne distingue d'un autre. Mais en réalité, c'est une frontière. Et derrière, c'est la guerre ! Cette frontière, cette porte, doit rester fermée. Et c'est mon travail que d'accomplir le rituel quand c'est nécessaire. Le rituel est…

Millevaux V

MILLEVAUX SAISON 5
I : INDIAN LAKE
Je m'appelle John Falkonson mais, dans le cadre de mon job, on m'appelle Midnight Cadillac. C'est mon nom de code. On a en a tous un au sein de The Black Banshee #1, notre cellule au sein de l'organisation Black Rain. C'est pas moi qui ai choisi ce nom là. En fait, j'avais pas d'idée alors ce nom là en valait bien un autre. Sur ma fiche de poste, il y a écrit « investigateur ». On nous envois sur des affaires louches, bizarres. On nous dit rarement beaucoup de choses sur ces affaires. Et on comprend rarement grand chose à ce qu'on trouve. Mais ils ont l'air satisfait à Black Rain. On nous a expliqué qu'il ne s'agit pas de nous cacher des choses mais d'assurer notre sécurité et celle de l'organisation au cas où nous devions être capturé par des forces hostiles (lesquelles ? On ne nous a rien dit à ce sujet non plus). On nous a aussi expliqué que c'était pour s'assurer qu'on aura un regar…