Articles

Affichage des articles du octobre, 2019
I KNOW HOW TO FREE THEM / GANG BANG


I Know How To Free Them fait partie de ces quelques jeux de rôle, comme Ekphrasis ou Lateralus, qui proposent d’utiliser des textes comme support et mécanique de jeu.
I Know How… propose de faire la connaissance d’un personnage « caché » d’un roman en piochant des bouts de textes au hasard afin de répondre à un certain nombre de question le concernant.
Comme cela faisait un moment que j’avais envie d’utiliser un de ces jeux littéraires et, surtout, de remettre le nez dans le Gang Bang de Sephora Swan que j’ai beaucoup aimé (et là, je parle autant du livre que de l’auteur ^^), j’ai donc utilisé I Know How… pour créer le personnage que je vais jouer dans mon scenario solo de Zombie Porn.


Ainsi, Numéro 9 vit dans la partie londonienne d’Europole. Cette vaste titanopole englobant notamment Londres, Paris, Amsterdam et même Berlin. Europole sert de cadre au jeu de rôle Retrofuture, univers dystopique sur lequel les Agences ont mis la main et font régner une…
LEWIS-MARIA de BEAUTENEBRES...

...est un Cafard! Il vit sur la Plage, le Tas de Merdes des Cafards du jeu "La Trilogie de la Crasse". Mais, il pense qu'il existe d'autres destinations pour les âmes des défunts, d'autres mondes des morts. Craignant que son Maître ne considère cela comme une hérésie et ne le fasse abattre, il s'enfuit et trouve refuge dans le Londres steampunk du jeu "Steamshadows". Là, il tue et prend possession de ses victimes afin de les suivre dans leur voyage post-mortem. Il découvre ainsi que certaines de ses victimes sont en fait la proie d'un Lémure, une Horreur les poussant lentement mais sûrement au suicide. Il comprend aussi que cet endroit qu'il explore n'est pas tant un autre monde des morts que le 1er Cercle des Horreurs tel que ces Cercles sont décrit par Sir Stockwell, le fondateur des Steamshadows.
S'alliant à une Steamshadow justement ainsi qu'à un esthète Soar, il se ance à la poursuite d'un …
APOCALYPSE WOUND

Jour 1. Tu te regardes dans le miroir. Tu as l'air différent ? Qu'est-ce que ça te fait ? Caches-tu une partie de toi-même ?

Non ! En réalité, je n'ai pas l'air différent. Je me sens différent car je sais mais… en réalité, je n'ai pas l'air différent. Pour l'instant. Combien de temps ça va durer ? Combien de temps je vais rester "normal" ? Combien de temps avant que "ça" se voit ? Je n'en sais rien… Ai-je quelque chose à cacher ? Non, pas pour l'instant. En fait, je n'ai rien à cacher et je ne dois surtout pas me cacher car ça éveillerait les soupçons, non ? Et puis, je ne dois surtout pas me cacher à moi-même ce qui va m'arriver… ce qui m'arrive déjà… Rien à cacher ou… si je le cache aux autres, je ne dois pas me le cacher à moi-même. Je vais faire ça. Être "discret" avec les autres mais me regarder en face dans la glace.

Jour 2. Tu es en public pour la première fois, infecté. Qu'est-ce…